Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Blog du Syndicat CGT Carrefour Nice Lingostière
  • : Blog du Syndicat CGT Nice Lingostière
  • Contact

Contact

CGT Carrefour Nice Lingostiére
Route de Digne 6202
06200 NICE
Tél : 04.92.29.17.28


     

  Rejoignez nous sur


Rechercher

Mensuel des syndiqués CGT

 
Magazine " échanges"
Afficher l'image en taille réelle
  

 



un clic sur les affiches pour ouvrir

 


CGT%20cestnous

>>>ADHESION EN LIGNE

.


DIF = Droit Individuel à la Formation

 Vous voulez savoir où en sont vos remboursements de santé ou pour toute autre question concernant la sécurité sociale, visitez le site





notre caisse de prévoyance APGIS que vous retrouverez sur ce lien




Natexis - Interépargne






Le site des accidents du travail et des maladies professionnelles. Une mine d'or pour le CHSCT.










Conseil Economique et Social





ASSOCIATION POUR L'INFORMATION ET LA DEFENSE DES CONSOMMATEURS SALARIES-CGT







Le code du travail















VOS ELUS CGT

18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 14:43

"les élus du personnel ont joué le jeu de manière unanime est responsable pour permettre la réouverture du magasin" souligne Robert Arribas représentant CGT membre du CH SCT de Carrefour Lingostière qui mercredi dernier, a donné un avis favorable à la reprise de l'activité après l'effondrement d'une partie de la toiture.

 

Le lendemain la commission de sécurité avait également donné son feu vert. "mais il ne faudrait pas oublier que son analyse n'est que provisoire est soumis à conditions" tient  aujourd'hui à rappeler Robert Arribas .

Or pour ce représentant syndical tous les engagements pris par la direction ne pas été tenu notamment au niveau des conditions de travail des salariés.

 

Il n'y a toujours pas de salle de repos aménagé et même pas de quoi prendre une douche pour ceux qui occupent des postes salissants comme la boucherie ou la poissonnerie. "C'est pourtant prévu par le code du travail."

Pour Robert Arribas la direction a clairement privilégié ses intérêts économiques au détriment des conditions de travail des salariés.

 

elle s'était engagé devant l'inspection du travail à ne communiquer le plan prévisionnel des travaux réalisés ou encore le carnet d'entretien des installations .

 

maintenant que le magasin a réouvert la direction se fait tirer l'oreille ,elle dit qu'on qu'on a pas le droit d'avoir accès à ces documents que nous avait pourtant promis. c'est quand même la moindre des choses que les salariés et le droit de savoir ce qui s'est passé.

C'est-à-dire pour quelles raisons le mercredi 5 février ,un auvent de  300 m² s'est effondré sur l'entrée Nord du centre commercial niçois.

Partager cet article

Repost0

commentaires