Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Blog du Syndicat CGT Carrefour Nice Lingostière
  • : Blog du Syndicat CGT Nice Lingostière
  • Contact

Contact

CGT Carrefour Nice Lingostiére
Route de Digne 6202
06200 NICE
Tél : 04.92.29.17.28


     

  Rejoignez nous sur


Rechercher

Mensuel des syndiqués CGT

 
Magazine " échanges"
Afficher l'image en taille réelle
  

 



un clic sur les affiches pour ouvrir

 


CGT%20cestnous

>>>ADHESION EN LIGNE

.


DIF = Droit Individuel à la Formation

 Vous voulez savoir où en sont vos remboursements de santé ou pour toute autre question concernant la sécurité sociale, visitez le site





notre caisse de prévoyance APGIS que vous retrouverez sur ce lien




Natexis - Interépargne






Le site des accidents du travail et des maladies professionnelles. Une mine d'or pour le CHSCT.










Conseil Economique et Social





ASSOCIATION POUR L'INFORMATION ET LA DEFENSE DES CONSOMMATEURS SALARIES-CGT







Le code du travail















VOS ELUS CGT

28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 19:34

CARREFOUR MARKET COUPABLE DE DISCRIMINATION

 

 

Le droit d'exercer une activité syndicale est reconnu par la Constitution. C'est sous ce visa que début décembre, le Conseil des prud'hommes de Clermont-ferrand a ordonné la réintégration de Julie dans le magasin Carrefour Market de Lezoux (63).

Julie, qui n'avait jamais fait l'objet d'une quelconque remarque de la part de son employeur, s'est vue prise pour cible dès l'instant qu'elle organisait un fort mouvement revendicatif.

En effet, 2 jours de grève auront été nécessaires pour qu'enfin le paiement des heures supplémentaires soit régularisé dans l'établissement en question. Il n'en fallu pas plus pour lui trouver une faute imaginaire (plainte d'un client...) et l'écarter illico du magasin.

Une année de bataille judiciaire, en référé puis en procédure ordinaire, pour arriver à cette décision.

L'employeur a 15 jours pour réintégrer Julie. En outre, il devra payer la totalité des salaires entre le jour de son éviction et la date effective de son retour dans l'entreprise.

Partager cet article

Repost0

commentaires