Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Blog du Syndicat CGT Carrefour Nice Lingostière
  • : Blog du Syndicat CGT Nice Lingostière
  • Contact

Contact

CGT Carrefour Nice Lingostiére
Route de Digne 6202
06200 NICE
Tél : 04.92.29.17.28


     

  Rejoignez nous sur


Rechercher

Mensuel des syndiqués CGT

 
Magazine " échanges"
Afficher l'image en taille réelle
  

 



un clic sur les affiches pour ouvrir

 


CGT%20cestnous

>>>ADHESION EN LIGNE

.


DIF = Droit Individuel à la Formation

 Vous voulez savoir où en sont vos remboursements de santé ou pour toute autre question concernant la sécurité sociale, visitez le site





notre caisse de prévoyance APGIS que vous retrouverez sur ce lien




Natexis - Interépargne






Le site des accidents du travail et des maladies professionnelles. Une mine d'or pour le CHSCT.










Conseil Economique et Social





ASSOCIATION POUR L'INFORMATION ET LA DEFENSE DES CONSOMMATEURS SALARIES-CGT







Le code du travail















VOS ELUS CGT

30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 20:46

PROJET DE TRANSFORMATION DU « BACK OFFICE »

 

C'est sans nul doute là le pire projet lancé par Carrefour puisque dans sa globalité ce projet de restructuration  va supprimer plusieurs centaines de postes !

 

Il y a à ce jour après un premier recensement, 1850 personnes affectées aux tâches administratives.

 

La direction rappelle que ce projet global de restructuration du back office (= B.O. = fonctions « supports » ou « arrières » des magasins) a pour but selon elle, une profonde transformation administrative par la simplification, la centralisation et l'harmonisation de certaines tâches.

 

Réflexion carrefour sur plusieurs domaines :

-        calculs des indicateurs de performance

-        gestion des commandes de frais généraux

-        arrêt des taches répétitives (clôture, TB...)

 

La direction : « il y a actuellement trop d'indicateurs de performance qui sont de plus réalisés par trop de personnes différentes, d'où une colossale perte de temps et d'efficacité. La gestion des frais généraux est trop complexe, trop de litiges, mauvaise gestion de la réception... résultats: beaucoup trop de monde qui travaillent sur les mêmes tâches sans aucune création de valeur ajoutée. »

 

Solution « Carrefour » : au lieu de saisir les frais généraux dans chacun des hypers, mise en place et création d'un « pôle national » centralisé.

ü  Centraliser les demandes d'achats

ü  gestion centralisée des recyclages de demandes d'achat

ü  suivi budgétaire centralisés

ü  suivi des litiges centralisés

 

Pour Carrefour, sur ces 4 postes précités les tests effectués sont satisfaisant avec une optimisation des heures travaillées (-17 heures/semaine environ en moyenne) Carrefour va donc développer ce processus sur tous les hypers intégrés.

-        + calcul centralisé des indicateurs de performance au niveau national.

-        + Tâches effectuées manuellement : désormais automatisation des tâches et paramétrage des tâches par la D.S.I. Nationale.

 

C'est donc un véritable massacre de l'emploi qui est en cours

 sur les métiers du back office !

 

 

LES 1ères CONSEQUENCES SOCIALES (présentées par carrefour) :

 

aujourd'hui le personnel du « back office » est composé de :

 

-        446 cadres

-        215 service Paie RH

-        193 affiliés aux taches administratives diverses (pour le front office, les secteurs marchands et les caisses)

-        97 absence longue durée ou suspension de contrat

-        381 affiliés exclusivement aux tâches administratives pour le back office

-        1265 compta et pool achat

 

sur ces derniers 1265 salariés, il y en a 176 qui s'occupent des Frais généraux sans etre pour autant affectés à 100 % sur ces tâches. Il y a en fait, ramené en « temps complet » 50 employés affectés à ces tâches (selon carrefour). Il y a également parmis ces 176, 3 salariés handicapés et 1 ayant fait l'objet d'un reclassement.

 

Il y aura donc potentiellement 176 personnes déclarées en « métier sensible » par le biais de la GPEC mais peut être pas forcement (nous rassure carrefour) 176 nouvelles suppression de poste.

 

 

 

PROJET DE TRANSFORMATION DE LA DECORATION

 

Dans le cadre de sa restructuration du Back Office la direction réfléchit également sur un projet de restructuration des services décoration avec la même constance : simplifier ou supprimer certaines tâches en magasin pour les centraliser au niveau national.

 

Constat carrefour :

-        réduction actuel des affichages

-        centralisation actuelle de certaines prises de décision sur les OP commerciales

-        activités des salariés de la déco non standardisées

-        le type de déco (hors kit nationaux) n'est pas homogène

-        le type de signalisation sur les locaux sociaux proposés à nos collaborateurs est trop variable d'un magasin à l'autre (on se demande bien qu'est ce que ça peut leur foutre !)

-         

Solution Carrefour :

-        investiguer plusieurs pistes de réflexion pour homogénéiser et mutualiser

-        mutualiser la conception des affiches

-        externaliser l'impression des affiches

-        laisser les OP locales être traitées par les magasins avec impression par des personnels de la déco mais aussi, à terme, par des personnes d'autres services ou rayons

           

Prochaines étapes du projet :

 

Mise en place de 4 magasins test de Novembre 2009 à Février 2010 : VITROLLES, DOUAIS-F, l'ILE D'ABEAU et EPERNAY.

 

La CGT demande l'impact social prévu par la Direction mais là encore celle ci n'a aucun élément concret à nous donner à ce jour ni sur le nombre de poste impactés, ni sur les reclassements éventuels...etc

 

UNE FOIS ENCORE CARREFOUR FONCE TETE BAISSEE DANS UNE RECHERCHE EFFRENEE D'ÉCONOMIES SANS PENSER AUX CONSEQUENCES SOCIALES QUE CELA VA ENGENDRER...

 

PROJET « COMMERCANT »

Point sur son évolution

 

La direction rappelle que 2 magasins sont en test sur ce projet qui consiste à ré-allouer des heures de travail du management vers le terrain et des équipes au service du client. Les managers étant chargés de mieux organiser et contrôler l'activité de leur équipe en réalisant des tâches administratives directement sur le terrain.(donc suppression des bureaux de chefs, mise en place d'un micro ordinateur en wifi sur le bras du manager...etc... c'est strar treck !)

 

Après quelques ajustements, Carrefour annonce que le projet commence à mieux se définir :

 

·         mise en place d'un « superviseur d'ouverture » : en gros, un niveau 4C arrive tous les matins pour contrôler les mises en rayon avant l'ouverture et est censé tout rabâcher (les « dysfonctionnements) au manager lors d'un entretien dès son arrivée. (ce niveau IV C devra obligatoirement accepter de travailler sur 6 jours s'il veut avoir cette position supra privilégiée du peigne cul qui va tout répéter au boss ! Il sera directement rattaché au chef de secteur)

·         les managers désormais assistés de ces « superviseurs d'ouverture » devront se consacrer plus amplement aux tâches de management d'excellence opérationnelle et au client.

·         Intégrer et compléter les tableaux Mercure en fonctions des nouvelles tâches découlant du projet commerçant. (planifier les réassorts, les retours, planifier les activités « clients » et la REDI / REMO (REDI = Révision dirigée et REMO : Révision Modulée ???)

·         le Manager et le « superviseur d'ouverture » contrôle ensemble, en 1h30 maxi et avant l'ouverture le « niveau de qualité » des rayons.

·         La REDI : Tous les matins, obligatoirement, à 7 h, le manager est guidé, étape par étape, via les propositions d'articles à contrôler et après contrôle, transmission par wifi.

·         La REMO : l'après midi, contrôle complet par sous famille de produit : référencement, prix, rupture, stock...etc

·         réduction des bureaux des managers et installation d'un PC sur la surface de vente permettant de consulter le système back office et le « portail métier » et mise en place de quelques imprimantes dans les réserves.

·         Mise en place (quand même) d'un espace dédié aux managers pour réaliser les entretiens individuels et certaines tâches, un peu plus « au calme » (!) ainsi que d'un « plateau de travail » hors surface de vente à l'attention des managers et chef de secteurs. Ordinateur commun pour tous.

·         automatiser les commandes à 100 % et supprimer même le controle et les modifications (surtout au PGC)... donc plus besoin d'aucun niveau III !

·         Normaliser les « briefs » : mise en place d'indicateurs communs à tous (CA, économie, Date d'anniversaire à souhaiter. (!!)..etc...)

·         Mise en place d'un MANAGER CIRCUIT MARCHANDISE : profil du poste Niveau VII, responsable des flux et de le qualité des stocks théoriques en magasin pour les fiabiliser.

·         Les employés : scannage des étiquettes manquantes + scannage des contrôles prix + contrôle des stocks.

·         Le PAM : prépare les étiquettes manquantes après avoir vidés les telxons et édite les feuilles d'incidence « prix »

·         les niveaux III et IV : réaliser des enquêtes clients (2 fois par semaine) à l'aide de questionnaires (10 questions) en saisissant les réponses via un PC portable. Les résultats de l'enquête sont consolidés par le manager administratif et le chef de rayon restitue les résultats en brief (!!)

·         numérotation des allées et indication à l'entrée magasin des numéros d'allées dans lesquells se trouvent les promos.

·         Obligation pour l'agent de sécurité à l'entrée du magasin de dire « BONJOUR » aux clients entrant.

·         Création d'un « comité client » chargé de trouver des « idées » ou de faire remonter les suggestions clients.

 

BREF, AUTANT DE TACHES ET DE STRESS SUPPLEMENTAIRES POUR LES EMPLOYES MAIS AUSSI POUR LES MANAGERS, PREUVE UNE FOIS DE PLUS QUE CARREFOUR N'A QUE FAIRE DES CONDITIONS DE TRAVAIL DE SES SALARIES ET QUE LES QUELQUES GRANDS PONTES, GRASSEMENT PAYES POUR PENSER A CE GENRE DE PROJET, NE PENSENT, A L'EVIDENCE, QU'A JUSTIFIER LEUR COPIEUX SALAIRES ET PRESENTER DE « GRANDES IDEES GENERALES NOVATRICES» CENSEES EMOUVOIR NOTRE CHER, TRES CHER, (trop cher !) NOUVEAU PDG !

 

 

PROJET D'OUVERTURE D'UN HYPER A VILLENEUVE LA GARENNE EN LIEU ET PLACE DU « Carrefour Market » EXISTANT

 

50 salariés actuellement affectés dans ce Carrefour Market qui va devenir un hyper carrefour d'ici à 2013.

 

Les salariés de ce magasin seront temporairement « détachés » dans d'autres carrefour Market avoisinants.

 

-        fermeture transitoire le 1er septembre 2010

-        prise en charge des frais de déplacement

-        si certains salariés ne veulent pas être repris dans ce nouveau hypermarchés SAS, possibilité de mutation définitive dans les carrefour Market avoisinants.

-        Prime d'intéressement durant la période transitoire : les salariés toucheront la prime d'intéressement du siège de carrefour Market durant les travaux.

 

 

REFLEXION SUR LES « INITIATIVES 5 & 6

DU PROGRAMME DU NOUVEAU PDG, LARS OLLOFSON.

 

Le énième Grand Gourou ayant pondu une énième nouvelle stratégie (énumérée en « 7 initiatives ») pour faire gagner rapidement sur notre dos, du pognon aux actionnaires qu'il représente,  la Direction nationale servile et zélée, tente de mettre tout en œuvre pour satisfaire les 7 vœux de ce mauvais « génie » » et de ses associés.

 

La direction rappelle que ces 7 « initiatives » concerne les domaines des achats, de la logistique mais aussi des modèles à développer ou transformer sur toutes les « B.U » Et que pour les initiatives 5 & 6 (initiative 5 : « refonte de l'organisation », initiative 6 : « réinventer l'hypermarché ») des équipes de travail ont été constituées au niveau du groupe auxquelles participent des salariés des hypers.

 

Pour l'initiative 5, la direction rappelle l'état de ses réflexions qui ont déjà conduit à la mise en place du PROJET COMMERCANT sur 2 magasins tests (dont Claye-Souilly) -voir ci dessus-

 

Pour l'initiative 6, création d'une « équipe nationale » (une de plus !) dès cette semaine, dirigée par Mr ASSAHEL pour « réfléchir » à des innovations en vue de bâtir de nouveaux concepts commerciaux comme par exemple le DANGEUREUX modèle de magasin mexicain, plus proche d'un « METRO » entièrement palettisé que d'un hypermarché classique. 5 magasins ont été sélectionnes pour effectuer des phases d'observation et de test dont les évolutions seront présentés à la commission Emploi :

 

Francheville, Lyon Part Dieu, Vennissieux, Ecully, Givors

 

LA LISTE DES PROJETS EN COURS OU A VENIR EST ENCORE LONGUE...

TRES LONGUE !

 

Chez Carrefour, nous avons clairement et définitivement changé d'ère.

 

Avant, Carrefour « matraquait » ses salariés discrètement, par petites touches, alors que depuis la signature de l'accord GPEC, (signé par tous les syndicats d'employés SAUF PAR LA CGT) l'encre n'était même pas encore sèche que l'entreprise mettait en place des dizaines de projets, tous destinés, tel un rouleau compresseur à diminuer fortement le nombre de poste ainsi que les effectifs !

 

Le résultats est là, ce sont ENCORE 5000 POSTES qui ont disparus entre 2008 et 2009 (et plus de 8000 au niveau européen) !!!

 

POUVONS NOUS CONTINUER A RESTER IMMOBILES ET NE RIEN FAIRE, POUVONS NOUS FAIRE COMME SI RIEN NE SE PASSAIT ?

 

LA CGT  VOUS INVITE A Y REFLECHIR... :

SEULE UNE ACTION COLLECTIVE D'AMPLEUR NATIONALE POURRA METTRE EN LUMIERE CE VERITABLE MASSACRE DE L'EMPLOI REALISE PAR CARREFOUR, ETONNAMMENT PASSE SOUS SILENCE DANS LES MEDIAS...

 

NOS CLIENTS ET LES POUVOIRS PUBLICS DOIVENT SAVOIR !

TOUS ENSEMBLE NOUS POUVONS ENRAYER CETTE MACHINE INFERNALE !

NE RESTONS PAS IMMOBILES A REGARDER NOS POSTES DE TRAVAIL DISPARAITRE UN PAR UN...

 

LA CGT VOUS TIENDRA INFORME DES MESURES

A METTRE EN OEUVRE DANS LES PROCHAINS MOIS

POUR NOUS BATTRE ET SAUVEGARDER NOS EMPLOIS !

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires