Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Blog du Syndicat CGT Carrefour Nice Lingostière
  • : Blog du Syndicat CGT Nice Lingostière
  • Contact

Contact

CGT Carrefour Nice Lingostiére
Route de Digne 6202
06200 NICE
Tél : 04.92.29.17.28


     

  Rejoignez nous sur


Rechercher

Mensuel des syndiqués CGT

 
Magazine " échanges"
Afficher l'image en taille réelle
  

 



un clic sur les affiches pour ouvrir

 


CGT%20cestnous

>>>ADHESION EN LIGNE

.


DIF = Droit Individuel à la Formation

 Vous voulez savoir où en sont vos remboursements de santé ou pour toute autre question concernant la sécurité sociale, visitez le site





notre caisse de prévoyance APGIS que vous retrouverez sur ce lien




Natexis - Interépargne






Le site des accidents du travail et des maladies professionnelles. Une mine d'or pour le CHSCT.










Conseil Economique et Social





ASSOCIATION POUR L'INFORMATION ET LA DEFENSE DES CONSOMMATEURS SALARIES-CGT







Le code du travail















VOS ELUS CGT

28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 15:54

RÉUNION DU

COMITE CENTRAL D'ENTREPRISE

CARREFOUR HYPER SAS

DU 25 et 26 JANVIER 2011

 LE COMPTE RENDU CGT

 


 

 

Séance du 25 janvier 2011:

 

La séance du 25 janvier est marquée par l’intervention de M. Vicaire, Directeur Exécutif Hypermarchés France :


Après la présentation des résultats économiques il précise qu’il est important, selon lui, pour l’enseigne de mettre en place les projets en cours dont celui du « Modèle opérationnel ».


Puis un débat s’est établi entre lui et les membres du Comité Central d’Entreprise.


La délégation Cgt en a profité pour lire la déclaration suivante :


« Avant tout, et puisque nous entamons une nouvelle année de travail,  la représentation Cgt au CCE tient à présenter à l’ensemble des membres et des représentants de salariés ses meilleurs  vœux pour une année qu’elle souhaite ardemment plus respectueuse humainement et socialement plus juste.

Ceci étant dit, nous profiterons de cette instance et de cette occasion pour interpeller  une nouvelle fois la Direction nationale et justement dénoncer avec force la politique actuelle de l’entreprise qui se trouve en contradiction complète avec nos vœux.


En effet, le « semblant » de dialogue social qui avait pu exister jusqu’alors avec la DRH, semble devoir être définitivement rompu tant les nombreuses réorganisations présentées lors des diverses réunions n’ont fait l’objet d’aucune concertation au préalable.


Si le dialogue social voulu par l’entreprise devait se borner à présenter à la chaine des plans de suppressions d’emplois toujours pensés au « plus haut de l’échelle » dans cette année à venir, sans que la représentation salariale n’ai, au final grand-chose à dire ou à négocier,  la Cgt ne trouverait, à l’évidence, plus sa place au sein de ces instances.


Le dialogue social nécessite, selon nous, que les velléités économiques d’une entreprise soient mesurées en permanence à la réalité sociale et aux attentes des travailleurs.


Puisque tel n’est plus le cas et face à la confrontation de plus en plus brutale de la logique capitalistique et boursière d’un coté défendue par les actionnaires de notre enseigne et de l’autre une politique sociale plus juste humainement réclamée par la Cgt, notre organisation ne pourra rester inactive et déplore, d’ores et déjà, l’accroissement des tensions sociales qui ne manqueront pas d’en résulter.


La Cgt entend également dénoncer, outre les nombreuses restructurations accompagnées de suppression massive de postes, le nouveau modèle opérationnel imaginé et déployé par l’entreprise sur 17 magasins actuellement.


Ce projet étendant, notamment, de manière inconsidérée et discriminante les plages horaires de travail de nuit, reconnues très néfastes pour la santé des travailleurs par de nombreux organismes  internationaux, et,  de plus, complètement incompatible avec  une vie familiale et sociale normale.


La Cgt ne prendra donc aucunement la responsabilité de participer de quelque façon que ce soit à la mise en place de ces projets qui sont en totales contradictions avec les législations européennes et nationales en matière de santé et de sécurité au travail, et en l’absence, qui plus est, de toute évaluation préalable des risques psycho-sociaux que ces restructurations entrainent. »

 


Le Directeur exécutif a répondu en disant qu’il en prenait acte.

  

La DRH après la réunion invite les membres du CCE à un apéritif  en commun. La CGT rappel que son organisation a pour principe de ne pas festoyer avec la direction et donc  ne sera pas présente.

Séance du 26 janvier 2011:

 

L’ordre du jour est présenté par un représentant de la Direction des Relations Sociales.

 

 Approbation du PV du 14/15 décembre 2010.

Approbation à l’unanimité (20 voix).

 

 Consultation sur le projet de renouvellement de caisses libre-service. 

Un débat sur la démarque s’est instauré.

Désapprobation à l’unanimité.

 

 Consultation sur le projet de déploiement de caisses scan’lib.

Désapprobation à l’unanimité.


La délégation Cgt a fait une déclaration pour dénoncer les suppressions de postes consécutifs à ces projets : 


« La Cgt comme nous vous l’avions déjà signalé lors de la réunion de février 2010, signale que  ce développement de grande envergure  des Caisses de nouvelle technologies (caisse Libre-service paniers, self scanning)  montre que Carrefour, vient de mettre en route un processus qui à terme risque d’éliminer des milliers d'emplois dans la grande distribution, ainsi qu’une dégradation des conditions de travail des assistantes de caisse.


La Cgt tient à rappeler son opposition à ce projet destructeur d’emploi, qui oblige le client à faire le travail d’un salarié sans la rémunération qui irait avec. De plus on constate que celui-ci engendre une démarque supplémentaire qui nuit à l’intéressement des salariés. Pour ces raisons la Cgt donne un avis défavorable. »

 


 Point à date sur la démarque.

Selon la présentation de la direction le taux de démarque total 2010 reste au même niveau que celui de 2008 pour les 3 nouvelles technologies de caisses : Caisses Libre-Service, Scan’ Lib, Balance LS.


Lors de cette information la délégation Cgt a fait remarquer  que les salariés n’avaient aucun moyen concret de contrôler la démarque. Elle a d’autre part regretté que ce paramètre face partie du calcul de l’intéressement.

 

 Déclaration de la direction concernant la motion demandée par la secrétaire du CCE.


Lors du précédent CCE (14/15 décembre 2010), à la demande de sa secrétaire, une motion avait été approuvée pour demander que celle-ci puisse faire mettre certains points à l’ordre du jour du CCE de janvier (Transformation et réorganisation de travail du secteur PFT et des secteurs non alimentaire, le changement d’organisation qui fait disparaitre les relais métiers.)

Le DRS a précisé qu’il avait souscrit à cette demande.

 

 Point à date sur l’avancement du test Nouveau Modèle Opérationnel.

   

La CGT a déclaré de nouveau son hostilité à ce projet destructeur d’emplois et générateurs des risques psychosociaux que celui-ci représente pour la santé des salariés concernés.

 

 Information sur l’application du plan commerçant au PFT (commerçant préféré).

Il s’agit de la mise en place depuis 2010 du Plan Commerçant Préféré qui définit des nouvelles orientations pour les clients et les salariés.

Pour la direction il faut remettre en place les basiques du dossier Mercure qui définissait une nouvelle organisation du travail.

 

 Point sur l’avancement du concept Carrefour Planet.

Présentation d’un planning des 42 magasins qui doivent être déployés courant 2011(début des travaux à Nice Lingostière, fin aout 2011) .

 

  Information sur l’activité des relais régionaux.

Un intervenant de la direction présente le fonctionnement des relais régionaux. Ceux-ci ont pour mission le contrôle de la mise en œuvre, en magasin, du modèle commercial.


Ce travail est placé sous la responsabilité d’un Directeur Régional selon un principe de certification « commercial ».

Par leur rôle et leurs missions, les relais métiers sont parties prenantes à de nombreux projets d’entreprise.

 

 

 

  Consultation sur la situation de l’emploi.

 

Présentation du rapport de la commission économique du CCE qui appelle à désapprouver.

Désapprobation à l’unanimité.

La CGT a donné les raisons suivantes pour son vote:

Avec une baisse d’effectif de plus de 3000 salariés soit 5,7% de l’effectif, une  promotion qui reste faible pour une entreprise de notre taille et  en régression par rapport 2009 de 32%, une baisse aussi des couts de formation de plus de 7 millions d’euros, 1 salarié sur 2 n’ayant pas reçu de formation en 2009 la Cgt donne un avis défavorable.

  Désignation des membres de la commission de suivi du PSE SAVR.

 

 1 membre titulaire et 1 membre suppléant par organisation syndicale issus des élus du CCE.

La CAT n’ayant pas d’élu au CCE a pu désigner son représentant syndical comme membre de cette commission avec l’accord des membres du CCE.

La Cgt a désigné Eric en titulaire et Sylvie en suppléante.

 

 Remplacement d’un membre de la commission économique du CCE.

Suite au départ d’un élu fgta-FO il y avait une place vacante.

La délégation Cgt a présenté Eric, la CFDT une candidate et la CFE-CGC-SNEC un candidat.

 

Candidat Cgt

2 voix (Cgt)

Candidate CFDT

1 voix (CFDT)

Candidat CFE-CGC-SNEC

15 voix (fgta-FO)

La délégation Cgt a déclaré qu’en tant que syndicat représentatif dans Carrefour SAS elle  regrettait de ne pas avoir de représentant dans cette instance qui devrait être à l’image du vote global des salariés.

 

Elle a déploré la position hégémonique du syndicat majoritaire chez Carrefour qui monopolise l’ensemble des postes de cette instance très importante.

 

 

 

La délégation CGT était constituée d’Eric de Meylan (38) titulaire, de Sylvie de Rosny (93) titulaire et de Patrice du SAVR ouest  (49) représentant syndical.

Prochaines réunions prévues : 23/03/2011, 14/04/2011, 06/05/2011 et 08/06/2011.

 

 

carre.jpg

 

Partager cet article

Repost0

commentaires