Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Blog du Syndicat CGT Carrefour Nice Lingostière
  • : Blog du Syndicat CGT Nice Lingostière
  • Contact

Contact

CGT Carrefour Nice Lingostiére
Route de Digne 6202
06200 NICE
Tél : 04.92.29.17.28


     

  Rejoignez nous sur


Rechercher

Mensuel des syndiqués CGT

 
Magazine " échanges"
Afficher l'image en taille réelle
  

 



un clic sur les affiches pour ouvrir

 


CGT%20cestnous

>>>ADHESION EN LIGNE

.


DIF = Droit Individuel à la Formation

 Vous voulez savoir où en sont vos remboursements de santé ou pour toute autre question concernant la sécurité sociale, visitez le site





notre caisse de prévoyance APGIS que vous retrouverez sur ce lien




Natexis - Interépargne






Le site des accidents du travail et des maladies professionnelles. Une mine d'or pour le CHSCT.










Conseil Economique et Social





ASSOCIATION POUR L'INFORMATION ET LA DEFENSE DES CONSOMMATEURS SALARIES-CGT







Le code du travail















VOS ELUS CGT

7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 21:28

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

 

 

Sous la pression de ses actionnaires, B. Arnault (PDG de LVMH) et Colony Capital (Fonds d’investissement), Carrefour a engagé une réorientation stratégique majeure.

 

Pour ces deux investisseurs, le problème de fond du groupe tient uniquement dans l’écart persistant entre le prix moyen d’achat de l’action en 2007 estimé à 50 euros et sa valeur actuelle qui plafonne à 33 euros (-17 euros l’action, soit une décote de 34 %).

Par contre, la situation des 400 000 salariés du Groupe dans le monde ne les préoccupent guère....

 

Les déboires de L. Olofsson (PDG Carrefour) ont fait plonger le titre

 

Après un pic de l’action à 39 euros lié aux belles promesses de L. Olofsson aux actionnaires, l’année 2010 devrait se clore sur des résultats décevants : malversations au Brésil (on a parlé d’une perte de marge de l’ordre de 600 millions d’euros), scepticisme quant au retour sur investissement de la restructuration en cours (modèle opérationnel, etc.) et sur le repositionnement des hyper sur le concept Carrefour Planet.

 

Fin 2010, le titre Carrefour a replongé à 33 euros !

 

Dia et l’immobilier : des jouets pour spéculer !

 

 Dans ces conditions, les actionnaires ont décidé de donner de la voix et d’imposer leur projet : la cession partielle ou totale de Dia sur le segment du Hard discount et/ou cotation en Bourse d’une part, et la filialisation totale ou partielle de l’immobilier et l’introduction en Bourse de la filiale existante Carrefour Property, d’autre part.

Pour certains analystes, ces projets pourraient entraîner une revalorisation comprise entre 39 et 43 euros dans le cas d’une cession complète de Dia ; de quoi se rapprocher de la valeur d’achat des titres de M. Arnault et Colony Capital sans néanmoins y parvenir.

 

L’aveu de l’échec de L. Olofsson : les fruits de notre résistance !

 

 Ce changement de stratégie signe l’aveu d’un échec pour L. Olofsson.

Première erreur : avoir surestimé les économies possibles pour inciter ses équipes à l’agressivité dans la mise en œuvre de la restructuration.

Deuxième erreur : avoir sous-estimé le rejet par les salariés de recettes anglo-saxonnes de gains de productivité impliquant la destruction des métiers et des emplois ; un procédé qui a heurté leur conscience professionnelle, y compris celles d’une partie des cadres intermédiaires.

 

 Conclusion : on ne peut pas réformer indéfiniment contre la conviction des salariés qui connaissent les solutions.

 

Leur motivation passe par des salaires et des classifications correctes et la garantie de leur pouvoir d’achat face au retour annoncé d’une forte inflation cette année !

 

 Communiqué de la Fédération CGT Commerce et Services

 

carre.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires