Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Blog du Syndicat CGT Carrefour Nice Lingostière
  • : Blog du Syndicat CGT Nice Lingostière
  • Contact

Contact

CGT Carrefour Nice Lingostiére
Route de Digne 6202
06200 NICE
Tél : 04.92.29.17.28


     

  Rejoignez nous sur


Rechercher

Mensuel des syndiqués CGT

 
Magazine " échanges"
Afficher l'image en taille réelle
  

 



un clic sur les affiches pour ouvrir

 


CGT%20cestnous

>>>ADHESION EN LIGNE

.


DIF = Droit Individuel à la Formation

 Vous voulez savoir où en sont vos remboursements de santé ou pour toute autre question concernant la sécurité sociale, visitez le site





notre caisse de prévoyance APGIS que vous retrouverez sur ce lien




Natexis - Interépargne






Le site des accidents du travail et des maladies professionnelles. Une mine d'or pour le CHSCT.










Conseil Economique et Social





ASSOCIATION POUR L'INFORMATION ET LA DEFENSE DES CONSOMMATEURS SALARIES-CGT







Le code du travail















VOS ELUS CGT

24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 18:37



23.02.10 - 16:08
 

A l'issue du conseil d'entreprise extraordinaire chez Carrefour, il apparaît que 1672 emplois seront perdus et que 21 magasins devraient fermer. D'autres seront cédés ou franchisés, sans garantie pour l'emploi actuel. Le personnel "sauvé" subira des réductions salariales.

A l'issue du conseil extraordinaire, Jan De Weghe, du Setca, a annoncé la perte de 1672 emplois, tandis que la direction de Carrefour envisage de fermer 21 magasins. La société va fermer 14 hypermarchés et sept supermarchés. Sept autres supermarchés seraient franchisés, tandis que trois hypers et 17 supermarchés seraient cédés au groupe Mestdagh. Pour ce qui concerne ces magasins cédés ou franchisés, les négociations vont seulement débuter. Les responsables de Mestdagh signalent d'ailleurs qu'aucune démarche n'a été entreprise jusqu'ici. 

Le sort du personnel de ces implantations est donc encore en suspens.

Les fermetures dans le Hainaut toucheraient les Carrefour de Haine-Saint-Pierre, Mouscron, Jumet, ainsi que le Carrefour du Shape à Casteau. Dans la province de Liège, l'hyper d'Eupen est concerné. Dans la périphérie bruxelloise, le Carrefour de Leeuw-Saint-Pierre fermerait également.


En Flandre, les hypers de Renaix, Furnes, Kuurne, Genk, Middelkerke, Zwijnaarde, Bruges, Malines-Nord et Westerloo fermeraient leurs portes, ainsi que les supermarchés de Courtrai Walle, Genk Centrum, Maaseik, Maasmechelen M2, de même que deux magasins anversois, Linkeroever et Gitshotellei. Ces fermetures interviendraient au plus tard le 30 juin 2010.

 

Les hypermarchés qui fermeront

Les supermarchés qui fermeront

 

Réductions salariales

Le plan de restructuration prévoit pour le personnel restant un changement de commission paritaire, avec des baisses salariales et pertes d'avantages à la clé, a indiqué à l'issue de la réunion Myriam Delmée (Setca). Ces autres mesures devraient concerner 2992 personnes.
La direction de Carrefour a également annoncé son intention de filialiser son siège.
"Rien de crédible ne nous a été présenté mardi en terme de relance de la politique commerciale. C'est le personnel qui va casquer à tout niveau. C'est vraiment du détricotage", a commenté Myriam Delmée.


Carrefour Belgium veut encore économiser 25 millions d'euros d'ici 2012 sur les frais généraux. Le groupe "a par ailleurs décidé d'investir 300 millions d'euros sur trois ans pour remodeler des magasins et relancer la dynamique commerciale. Ces efforts permettront notamment de transformer les GB en Carrefour Market, de déployer les nouveaux concepts pour les hypermarchés Carrefour, de poursuivre l'expansion du réseau Carrefour Express et de développer de nouvelles initiatives comme par exemple Carrefour Online", explique la direction.


Perte d'argent pour un magasin sur deux

Comptant quelque 630 magasins chez nous et employant près de 16 000 travailleurs, Carrefour est l'un des principaux distributeurs, et employeurs, du pays. La direction de Carrefour explique que le groupe GIB était au bord de la faillite en 2000 lorsqu'il a été repris. Carrefour dit n'avoir pas pu dégager "une solution en profondeur, capable de donner à Carrefour la puissance nécessaire pour renouer avec le succès sur le long terme". Carrefour pointe le coût horaire, plus élevé que chez la concurrence, qui ne permettrait pas d'assurer une activité rentable. 


Malgré une restructuration en 2007, le groupe y est toutefois toujours à la peine : un magasin sur deux y perdrait en effet de l'argent.

En 2009, ses ventes en Belgique ont à nouveau reculé, et ce à la fois dans ses hyper- et supermarchés. Il y a deux semaines, le groupe, qui a perdu il y a deux ans sa place de leader de la distribution en Belgique, avait indiqué avoir amorcé une phase-test pour la relance de ses quelque 60 hypermarchés présents en Belgique.


Mestdagh pourrait étendre son réseau

Mestdagh et Carrefour sont liés depuis quinze ans. En 1995, Mestdagh qui exploitait alors l'enseigne "Super M", avait conclu un partenariat avec le français Promodes (qui a fusionné en 1999 avec Carrefour) qui exploite en Belgique l'enseigne des supermarchés Champion, rappelle L'Echo.


La restructuration en cours chez Carrefour pourrait permettre à Mestdagh d'étendre son réseau de supermarchés à un prix raisonnable, écrivent les journaux qui rappellent que le groupe est déjà très présent dans la région de Charleroi, son berceau, et dans celle de Namur, mais moins à Liège, où il ne possède que sept points de vente et surtout à Bruxelles et dans la province du Luxembourg où il ne possède qu'un magasin. Si reprise il devait y avoir, il s'agirait probablement de supermarchés GB, indique encore la presse.


source : RTBF et Belga

Partager cet article

Repost0

commentaires