Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Blog du Syndicat CGT Carrefour Nice Lingostière
  • : Blog du Syndicat CGT Nice Lingostière
  • Contact

Contact

CGT Carrefour Nice Lingostiére
Route de Digne 6202
06200 NICE
Tél : 04.92.29.17.28


     

  Rejoignez nous sur


Rechercher

Mensuel des syndiqués CGT

 
Magazine " échanges"
Afficher l'image en taille réelle
  

 



un clic sur les affiches pour ouvrir

 


CGT%20cestnous

>>>ADHESION EN LIGNE

.


DIF = Droit Individuel à la Formation

 Vous voulez savoir où en sont vos remboursements de santé ou pour toute autre question concernant la sécurité sociale, visitez le site





notre caisse de prévoyance APGIS que vous retrouverez sur ce lien




Natexis - Interépargne






Le site des accidents du travail et des maladies professionnelles. Une mine d'or pour le CHSCT.










Conseil Economique et Social





ASSOCIATION POUR L'INFORMATION ET LA DEFENSE DES CONSOMMATEURS SALARIES-CGT







Le code du travail















VOS ELUS CGT

25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 18:25




































Yahoo.fr : 

France24.com :






INFORMATION JOUR FERIE :

Cette année, le 1er mai et le jeudi de l’Ascension tombent le même jour. Cet événement ne s’était pas produit depuis 1913. Pour les salariés se posent des questions en terme de rémunération de la journée si elle est travaillée et en terme de repos compensatoire... (lire la suite en PDF) 



 Près de deux tonnes et demie de steaks avariés vendus dans 110 magasins (presse)

25/03/2008-[08:50] - AFP

PARIS, 25 mars 2008 (AFP) - Près de deux tonnes et demie de viande avariée, à forte teneur en bactérie E.

Coli, responsable notamment de gastro-entérites, ont été vendues dans 110 magasins Carrefour et Monoprix début mars en région parisienne et dans l’Ouest, indique Le Parisien dans son édition de mardi. Les produits incriminés sont 52 lots de viande et steaks hachés en vrac de la marque Carrefour, numérotés FR 50 14 702 mis en vente du 10 au 18 mars, avec une date limite de consommation fixée au 17 ou au 18 mars. Sont également concernés les steaks de la marque Monoprix en barquettes, vendus au mêmes dates et avec la même date limite de consommation. Les consommateurs ayant acheté ces produits sont invités à ne pas les consommer et à les retourner en magasins. Un numéro vert a été mis en place au 0.800.773.800. Le Parisien indique que l’ensemble de ces steaks provient de l’abattoir Socopa, situé à Coutances (Manche). Ce dernier n’était pas joignable mardi matin pour commenter ces informations. Les clients des 29 Carrefour et 81 Monoprix et Monop’ n’ont été avertis de la contamination que vendredi, soit "10 jours après le premier constat", explique le quotidien. Des "dizaines de milliers de consommateurs" sont donc susceptibles d’avoir consommé cette viande infectée, souligne le journal, sans toutefois faire état d’un nombre de cas de maladie répertoriés jusqu’à maintenant. La bactérie E.Coli est responsable de nausées, de diarrhées et peut provoquer le décès par insuffisance rénale des personnes au système immunitaire affaibli, comme les personnes âgées et les bébés.



Le lundi de Pentecôte pourra redevenir chômé
Affichette indiquant la fermeture d'un commerce le lundi de Pentecôte, le 5 juin 2006 à Caen
Mychèle Daniau AFP/Archives ¦ Affichette indiquant la fermeture d'un
commerce le lundi de Pentecôte, le 5 juin 2006 à Caen

APRÈS LA PAUSE des élections municipales et cantonales, le Parlement fait sa rentrée aujourd'hui, avec à l'Assemblée nationale la première séance de questions d'actualité pour le gouvernement. Dès mercredi, l'Assemblée débattra d'une proposition de loi visant à « assouplir » les modalités d'application de la journée de solidarité en faveur des personnes âgées et des handicapés, qui avait abouti, lorsque Jean-Pierre Raffarin était Premier ministre, à supprimer le caractère chômé du lundi de Pentecôte (qui tombe cette année le 12 mai). Déposée par le député Jean Leonetti, cette proposition a toutes les chances d'être adoptée.

La journée de solidarité restera due par les salariés. Mais il devra être défini, entreprise par entreprise ou branche par branche, dans quelles conditions et quand.

Demain, lors du Conseil des ministres, le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, Roger Karoutchi, fera une communication sur le contenu de la session. Plusieurs dossiers économiques seront à l'ordre du jour : en avril, le projet de loi sur le marché du travail ; en mai, celui qui traitera de la modernisation de l'économie ; en juin, les projets sur l'intéressement et la participation, et sur les retraites.

L'un des textes les plus attendus concerne la révision constitutionnelle. Celle-ci devrait être débattue à l'Assemblée à la mi-mai, pour qu'intervienne fin juin un vote des trois cinquièmes des parlementaires réunis en congrès à Versailles. Si toutefois les socialistes, à l'instar de Jack Lang, décident de voter pour. Les élus de gauche, requinqués par leurs succès électoraux, continuent de s'opposer à la venue du président de la République dans l'hémicycle, prévue dans la révision. « Comment voter contre une réforme qui prévoit une telle revalorisation du travail du Parlement ? » s'interroge Roger Karoutchi, persuadé qu'un consensus interviendra.

Le parisien.fr



 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires