Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Blog du Syndicat CGT Carrefour Nice Lingostière
  • : Blog du Syndicat CGT Nice Lingostière
  • Contact

Contact

CGT Carrefour Nice Lingostiére
Route de Digne 6202
06200 NICE
Tél : 04.92.29.17.28


     

  Rejoignez nous sur


Rechercher

Mensuel des syndiqués CGT

 
Magazine " échanges"
Afficher l'image en taille réelle
  

 



un clic sur les affiches pour ouvrir

 


CGT%20cestnous

>>>ADHESION EN LIGNE

.


DIF = Droit Individuel à la Formation

 Vous voulez savoir où en sont vos remboursements de santé ou pour toute autre question concernant la sécurité sociale, visitez le site





notre caisse de prévoyance APGIS que vous retrouverez sur ce lien




Natexis - Interépargne






Le site des accidents du travail et des maladies professionnelles. Une mine d'or pour le CHSCT.










Conseil Economique et Social





ASSOCIATION POUR L'INFORMATION ET LA DEFENSE DES CONSOMMATEURS SALARIES-CGT







Le code du travail















VOS ELUS CGT

13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 20:10

  Marketing social chez Carrefour 

 

samedi 16 juin 2007 / "le Patriote"

SOCIAL. La chaîne d’hypermarchés organisait une conférence de presse, présentant ses méthodes de management des salariés. Un nouveau type de marketing ?

Fait peu habituel, la direction régionale des hypermarchés Carrefour donnait, le 7 juin dernier, une conférence de presse sur ses méthodes de ma-nagement… Le directeur de « Carrefour Côte d’Azur », Frédéric Duranton, et le directeur du magasin de Lingostière, Philippe Prost, avaient convo-qué la presse locale afin de lui présenter les innovations dans les magasins du groupe. Une nouvelle méthode de marketing, qui consiste à faire da-vantage connaître le mode de fonctionnement des hypermarchés, dont la réputation n’est pas toujours bonne.

Particulièrement chez Carrefour, éclaboussé voici quelque temps par des affaires de « flicage » de certains de ses salariés. Le 7 juin, les dirigeants régionaux de l’enseigne nous présentaient donc leurs magasins sous leur meilleur jour, notamment social… Quelques chiffres d’abord : Carrefour Côte d’Azur rassemble 10 magasins, 4.900 salariés, 80.000 passages en caisse en moyenne par jour, 204.000 clients détenteurs de la « Carte Pass », carte de crédit du groupe… et un chiffre d’affaires, toujours sur la seule Côte d’Azur, de 1 milliard six cent millions d’euros l’an dernier ! Un seul hypermarché de l’enseigne encaisse en une année, en moyenne sur toute la France, 115 millions d’euros…

Les patrons des hypers ont également fourni quelques chiffres sur les salaires. En moyenne, une caissière gagnerait, au bout de six mois d’ancienneté, 1.617 euros brut par mois, en incluant les primes d’intéressement et les six semaines et demi de congés payés. « Soit 28% de plus que le SMIC », précisent les dirigeants des magasins. Un boucher ou un boulanger percevrait, lui, après les primes d’intéressement, un salaire moyen brut de 1.726 euros. Et un « manager métier », enfin, 3.080 euros brut pour un débutant, pour une moyenne de 3.895 euros brut… Les diri-geants du groupe ont également souligné des « innovations pour le confort des salariés », citant, sur le magasin de Nice-Lingostière, l’ouverture, en septembre 2006, d’une « conciergerie » proposant « des moments de détente aux salariés du magasin, en leur donnant accès à des massages et prestations esthétiques »…

Apprentissage, jobs étudiants, formation continue, validation des acquis… Visiblement, Carrefour semble offrir de réelles perspectives d’emplois et d’évolution de carrière.

Alors, les quelques affaires fumeuses dont des émissions télévisées s’étaient fait l’écho appartiennent-elles au passé ? « Il y a eu des dérapages », reconnaît Philippe Prost. « Mais tout est rentré dans l’ordre », assure-t-il aujourd’hui. A la CGT, dont des adhérents ou sympathisants avaient été vic-times de ce genre de flicage opéré par des agents de sécurité, on ne semble pas aussi optimiste. Le délégué CGT du magasin de Lingostière sou-tient lui qu’il y a toujours une surveillance des salariés, assurée par les service de sécurité des hypers.

« Nous avons des preuves, des attestations signées par des agents de sécurité, qui déclarent qu’untel est sympathisant de la CGT », précise Antoine Bonaldi. Ces employés censés surveiller le magasin n’ont pas tous le même employeur. La moitié d’entre eux sont directement embauchés par la direction de l’hypermarché. L’autre moitié tra-vaille pour le compte de sociétés privées, et, selon Philippe Prost, sans que la direction du magasin n’ait son mot à dire. « C’est la police des polices en quelque sorte », nous explique le directeur de Lingostière. « Ceux qui travaillent pour d’autres sociétés sont chargés de surveiller ceux qui surveil-lent… et éviter ainsi les dérapages. » Mais Antoine Bonaldi n’est pas du même avis. « Sur le papier, en effet, ces agents-là n’ont pas à être sous la responsabilité du chef de la sécurité du magasin. Mais dans les faits, ils le sont… »

Le délégué CGT apporte également d’autres précisions sur le montant des salaires. Selon lui, les chiffres donnés par la direction de Carrefour Côte d’Azur ne sont pas tout à fait conformes à la réalité. « Le salaire de base d’une caissière, c’est 980 euros net », insiste-t-il. Avant d’ajouter que la CGT s’est tournée devant les tribunaux à propos de certains rangs de la grille des salaires qui sont, selon le syndicat, « inférieurs au SMIC, si on calcule le taux horaire ». Et enfin, autre précision, lors des négociations obligatoires annuelles sur les salaires, « tous les syndicats ont refusé de si-gner l’accord présenté par la direction ». Quant à la « conciergerie », Antoine Bonaldi se félicite d’autant plus de son ouverture qu’elle avait été jus-tement réclamée par la CGT en CHSCT… Bref, Carrefour semble policer son image, après s’être retrouvé sous les projecteurs pour ses méthodes peu respectueuses de la vie privée de ses salariés et de leur vie syndicale dans l’entreprise. Mais le groupe n’est pas encore un « paradis social » ! Diego CHAUVET


t-1094738158-1-6-copie-1.gif

Partager cet article

Repost0

commentaires