Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Blog du Syndicat CGT Carrefour Nice Lingostière
  • : Blog du Syndicat CGT Nice Lingostière
  • Contact

Contact

CGT Carrefour Nice Lingostiére
Route de Digne 6202
06200 NICE
Tél : 04.92.29.17.28


     

  Rejoignez nous sur


Rechercher

Mensuel des syndiqués CGT

 
Magazine " échanges"
Afficher l'image en taille réelle
  

 



un clic sur les affiches pour ouvrir

 


CGT%20cestnous

>>>ADHESION EN LIGNE

.


DIF = Droit Individuel à la Formation

 Vous voulez savoir où en sont vos remboursements de santé ou pour toute autre question concernant la sécurité sociale, visitez le site





notre caisse de prévoyance APGIS que vous retrouverez sur ce lien




Natexis - Interépargne






Le site des accidents du travail et des maladies professionnelles. Une mine d'or pour le CHSCT.










Conseil Economique et Social





ASSOCIATION POUR L'INFORMATION ET LA DEFENSE DES CONSOMMATEURS SALARIES-CGT







Le code du travail















VOS ELUS CGT

6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 12:37

Depuis 1936, avec la semaine de 40 heures, le dimanche est conforté et entre dans ce qu’on appellera le « week-end ».

Cette journée de repos permet depuis, à une majorité de travailleurs, de se détendre et de maintenir un équilibre social et familial.

La loi disposant de l’obligation du repos dominical est une loi fondamentale de la République laïque française : l’article L.3132-1 et L.3132-3 du code du travail disposent : “Il est interdit de faire travailler un même salarié plus de six jours par semaine.” “Le repos hebdomadaire doit être donné le dimanche”

Mais revenir sur ce droit fondamental du travail ne créera aucun emploi : bien au contraire cela en détruira dans le petit commerce comme aux États-Unis ou augmentera les prix comme en Italie. Quant au supposé volontariat, on sait bien que ce n’est qu’un leurre !

Economiquement, cela ne profitera à personne car les achats seront différés,

C’est une hausse des salaires qui est urgente et non le travail du dimanche.

Après avoir cassé le droit du travail avec la loi de sécurisation de l’emploi (ANI), le gouvernement avec Emmanuel Macron entend en finir avec la loi instituant l’obligation du repos dominical, et l’encadrement du travail de nuit.

C’est surtout un choix de société qui se fait.

En effet, quand on dit que cela fera du travail pour les étudiants, quels étudiants ? Ceux dont les parents ne peuvent payer les études ?

Si nous voulons une égalité des chances pour nos jeunes cela devra se faire en raisonnant sur les bourses accordées aux étudiants et en leur donnant toutes leurs chances de réussite, en total équité avec les enfants de famille favorisée.

La vie associative, culturelle ne sera plus possible pour les travailleurs du dimanche… ni leurs enfants !

Partager cet article

Repost0

commentaires